Archives pour la catégorie Dans les nuages (réflexions)

Comment j’ai vidé « comme par magie »

Récemment j’ai gagné un livre chez Bulle Virtuelle : La magie du rangement de Marie Kondo.

Comment j'ai vidé

J’étais vraiment ravie car j’avais déjà vu passé plusieurs billets sur ce livre. Il m’intriguait.

La promesse faite était qu’après avoir lu ce livre, notre façon de ranger allait changer notre vie.

Bon je n’irai pas jusque là… ;)

Déjà il faut savoir que Marie Kondo est japonaise et sans doute que certaines façons qu’elle a de voir les choses ne sont pas transposables dans notre pays. L’idée qu’elle a de parler aux objets et de les remercier pour services rendus ne me parle pas du tout !

Et puis sa volonté de forcément jeter pour se débarrasser ! Alors j’ai remplacer le mot « jeter » de son livre par « donner » ou « vendre » en général et jeter quand c’était vraiment la seule chose à faire.

Elle préconise aussi dans son tri de papiers de jeter nos fiches de paye par exemple ! Tant que je ne verrai pas passer noir sur blanc une information française me donnant l’autorisation  de le faire je préfère ne pas me laisser influencer !

A part ça, ce livre m’a donné le petit coup de pouce pour trier vraiment beaucoup mes vêtements. Je me suis débarrassée de 5 sacs poubelle. 1 pour la poubelle (borne relais de tri des tissus), 1 à donner à ma cousine, 3 à tenter de vendre (et si je ne vends pas au prochain vide-grenier de notre village, je donnerai à Emmaüs).

Comment j’ai fait ? j’ai écouté son principe : ai-je du plaisir à posséder cet objet ? ça m’a vraiment motivée et m’a aidée à me libérer du fameux « je garde au cas où : au cas où ça revient à la mode, au cas où je rentrerai à nouveau dedans, au cas où quand je bricolerai…. ».

De plus j’ai fait comme elle le conseille : j’ai tout vidé pour ensuite re-ranger, de manière à voir exactement la quantité que je possède.

J’ai aussi réorganisé mes placards par hauteur de vêtements pour y voir plus clair.

J’ai procédé sur le même principe pour trier les livres : ai-je du plaisir à le garder ? Et hop un carton à donner ou vendre !

Et c’est vrai que trier la maison, faire de la place réorganise aussi les idées !

En définitive, pas forcément un livre que j’aurai acheté (j’attendais d’ailleurs patiemment que la médiathèque l’achète) mais que je pense relire de temps en temps pour me remotiver à trier.

Merci Bulle Virtuelle pour ce cadeau.

Tentés par cette méthode ?

 

Des signes extérieurs de richesse

J’habite ce qu’on appelle un village résidentiel. Beaucoup de jolies maisons, de gens qui gagnent pas mal leur vie.

75% des habitants ont une piscine.

Nous n’avons bien sûr pas choisi ce village pour ça mais parce que nous y avons trouvé il y a 15 ans le terrain de nos rêves. Nous faisons partie des 25 % sans piscine…

Quelques petits détails continuent de temps en temps à me gêner :

Les Coccinelles de ces dames et de préférence décapotables et  les voitures de luxe de ces messieurs. Pour moi une voiture reste avant tout utilitaire, mon Berlingot passe-partout et ma clim me suffisent.

J’ai du mal à comprendre ce besoin de signes extérieurs. Je ne vois pas choisir ce genre de voitures (même si une Coccinelle c’est mignon).

Ni même je n’envisagerai de m’acheter un sac à main coûteux juste pour la marque, ou une montre hors de prix.

J’aime m’acheter de jolies choses mais je ne vise jamais une marque pour le principe d’avoir une marque et de la montrer.

Je pense que si j’avais beaucoup d’argent, je ferai en sorte de ne pas trop le montrer.

C’était ma réflexion du jour… ;)

Vous aimez ou aimeriez  acheter de grandes marques ?

Des signes extérieurs de richesse dans Dans les nuages (réflexions) 290px-Coccinelle_%281%29

 

LES AVENTURES DE MARGAUX!!! |
My travel in England |
Maisonbrignoles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 10 à la Maison...!!!
| La vie de pachat
| Toutes la Famille